Langue
La Clau
Crash de l’Airbus à Canet : « Les enquêteurs bloquent les indices » selon le Wall Street Journal
Langue

Une information fracassante est avancée par le Wall Street Journal dans le cadre de l’enquête consécutive à l’accident de l’Airbus A320 qui a fait 7 morts le 27 novembre au large des côtes catalanes. Selon le quotidien new-yorkais du 24 décembre, qui titre sans détours « Investigators Stymied for Clues » (Les enquêteurs bloquent les indices), l’enquête technique est retardée par l’enquête judiciaire parallèle et l’envoi aux USA des boîtes noires, illisibles en France : annoncés, le 6 décembre, en partance vers leur fabricant américain Honeywell Inc internacional, les enregistreurs de vol n’y parviendraient en effet que « la première semaine de janvier », dans un délai authentiquement mystérieux. Le Wall Street s’interroge sur le manque de pistes et insinue que l’affaire « gêne les experts de la sécurité aérienne des deux côtés de l’Atlantique car le moteur de l’A320 est en fonction sur de nombreuses lignes aériennes dans le monde ». Ces mêmes « experts » s’intéresseraient de près à l’enquête pour déterminer si l’appareil a subi un problème d’ordinateur de vol similaire à celui rencontré début octobre par un airbus A330, qui a également observé une chute brutale, mais sans conséquence grave, entre Singapour et Perth, en Australie.

Partager

Icona de pantalla completa