Langue
La Clau
Chiffres de la tempête du 26 décembre : des vagues de 14 mètres à Banyuls
Langue

La violente tempête qui a gravement endommagé digues et pontons des ports de Banyuls, Cerbère et Portbou, s’est illustrée par des vagues atteignant jusqu’à 14 mètres pour les plus fortes et 7,20m en moyenne, vendredi 26 décembre entre 13h et 17h. Ainsi en attestent les chiffres établis par le houlographe du laboratoire Arago de Banyuls lors de la llevantada qui a frappé la Côte Vermeille et la Costa Brava, mais les données ultérieures à 17h, au moment où la tempête s’est accentuée, ne sont pas disponibles, car trop importantes. Autre phénomène, une érosion des plages s’est produite sur les plages situées plus au Nord, notamment celles de Sainte-Marie de la mer, rognées de 40 à 50%, et, en moindre mesure, celles de Canet et Argelès. Au plan des cycles naturels, ce coup d’Est vécu en Catalogne, le plus fort depuis la décennie 1950, ne constitue aucune exception, mais, pour la première fois de l’histoire, une tempête comporte des répercussions touristiques, le littoral étant désormais affecté à des fonctions balnéaires autrefois inexistantes ou émergeantes. Ainsi, à Cerbère, la réparation du quai et de la digue endommagés par les eaux, dans le cadre de travaux qui pourraient avoisiner 3 millions d’euros, ne seront pas prêts au démarrage de la prochaine saison estivale.

Partager

Icona de pantalla completa