Langue

Après le Séneçon du Cap, plante à fleurs jaunes originaire d’Afrique du Sud colonisant la Catalogne Nord et une partie du Sud depuis les 20 dernières années, une autre espèce pose problème, spécifiquement dans la commune de Font-Romeu, en Cerdagne. Fortement toxique par sa sève, cette plante appelée « Berce du Caucase », correspond à une sorte de persil géant, qui atteint parfois 5 mètres de hauteur. La multiplication de cette espèce, la plus grande de type ombellifère en Europe, a pris une telle ampleur ces 20 dernières années le long des cours d’eau que le Conservatoire Botanique Méditerranéen vient d’émettre un projet d’éradication, à ce jour sans financement. Apte à provoquer des cloques et des brûlures pendant une semaine, la Berce du Caucase peut même laisser des cicatrices. Considérée comme un fléau d’envergure mondiale, elle s’est rapidement répandue en Europe de l’Est et dans les Îles Britanniques, a envahi toute la Suisse et prolifère dans l’Est de la France. Sa capacité à faire de l’ombre aux autres espèces devient un réel problème pour la biodiversité, et la seule méthode valable pour son éradication est l’arrachage pied par pied. La présence en Cerdagne de cette « Berce du Caucase », introduite en Europe occidentale comme plante ornementale, reste un mystère.

Partager