Langue

Comme d’innombrables espaces consacrés à l’art, la galerie Odile Oms rouvre ses portes suite à la fin du confinement lié au coronavirus. Le lieu artistique situé à Céret rend accessibles deux salles du rez-de-chaussée dès ce mercredi 13 mai, du mercredi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h. L’ exposition « Quand Freud voit la mer » de Brigitte Kühlewind Brennenstuhl (BKB), y interrompue par le Covid-19, est prolongée jusqu’au 30 mai.

L’intelligence artificielle dans le viseur de l’artiste

BKB, artiste allemande vivant à Lamanère, en haut-Vallespir, présente de lointaines origines tziganes. Oeuvrant sur le carton et le papier kraft, elle dénonce avec finesse une société dans laquelle la prétendue intelligence artificielle se veut reine en devenir. Cette créatrice aborde le pictogramme chinois sur une inspiration propre au pays, de l’Aragon à la Catalogne.

Partager