Langue

Les 47 incendies de végétation enregistrés en Pays catalan par les sapeurs-pompiers en à peine une semaine, depuis le 13 février, dont le dernier survenu mardi dans le secteur du Fort Saint-Elme de la commune de Collioure, inquiète les services de l’Etat, qui indiquent aujourd’hui que « Les conditions météorologiques actuelles placent le département des Pyrénées-Orientales dans une situation favorisant le risque d’incendies de forêt ». Météo France annonçant pour ce samedi une tramontane de 30 à 50 km/h en plaine du Roussillon, jusqu’à 60 km/h sur le littoral, avant les 100 km/h attendus ce dimanche, la préfecture rappelle que son arrêté du 14 avril 2008, qui interdit toute l’année l’emploi du feu sur le territoire par vent fort, reste en pleine vigueur et entraîne une interdiction formelle des incinérations de végétaux et les écobuages. Avant le 15 avril, d’après la loi, les détenteurs de propriétés situées à moins de 200 mètres d’un massif forestier sont tenus de débroussailler dans un rayon de 50 mètres autour de leur habitation.

Partager