Langue

Une dizaine de bâtiments municipaux de la ville de Figueres sont concernés par l’implantation de 3000 plaques solaires, selon un projet lancé ce lundi. En avril dernier, Figueres a inauguré sur le toit du marché de sa Place de Catalogne une vaste installation solaire de 1.252 m2, capable de produire 127 MWh par an, pour une économie de 37.000 euros. Aux 575 plaques que comporte cette réalisation écologique et architecturale s’ajouteront prochainement d’autres sites urbains. Les prestataires techniques, sélectionnés à l’issue d’un appel d’offre pour une exploitation de 25 ans, seront chargés d’équiper les toits d’une partie du cimetière, de la nouvelle halle des sports, du bâtiment des services techniques municipaux, ou encore de la bibliothèque municipale et du centre de traitement de déchets.

L’objectif de ce cet ambitieux projet est de produire annuellement 490 kw, soit 200.000 euros en bénéfices nets, dont 70.000 euros seront reversés à la mairie de Figueres. Ce plan public, d’un coût de 2,5 millions d’euros, évitera le patrimoine historique, comme le Couvent des Capucins de Figueres, sur lequel des systèmes de production photovoltaïque seraient du plus mauvais effet esthétique.

Partager