Langue

Le réseau des transports de Perpignan disposera à partir de la semaine prochaine de trois vélos-taxis en polyéthylène, fonctionnant sur le modèle des pousse-pousse asiatiques. Ce service, doté depuis décembre 2009 de deux machines à traction humaine, est proposé par la jeune société Citycab66, qui délègue trois éco-chauffeurs, tous auto-entrepreneurs, disponibles essentiellement aux abords de la place Arago, en plein centre-ville. Inspirés par les dispositifs préexistant à Barcelone, Paris et Berlin, les créateurs de cette nouvelle activité en Pays Catalan visent les habitants du territoire et les touristes, à travers un concept disponible pour 1 euro le kilomètre, auquel s’ajoute un premier euro d’embarquement et trois euros de réservation de vélo. La fréquentation de ce mode de transport silencieux atteint cette semaine une dizaine de clients par jour, dans une perspective de développement favorisée par la prochaine saison estivale. Dans cet esprit, des balades à la carte sont d’ores et déjà proposées, à 10 euros les 30 minutes pour deux passagers. Ce service de vélos, autorisés par la mairie de Perpignan à emprunter les rues piétonnes de la ville, est en réalité composé de tricycles partiellement propulsés à l’électricité. D’une vitesse maximale de 20 km/h, il devrait séduire nombre de personnes du 3ème âge et du 4ème âge.

Partager