Langue

Les Pyrénées-Orientales sont exposées à un risque d’allergie lié aux pollens de cyprès, comme l’ensemble de la façade méditerranéenne française. Cette situation communiquée par le bulletin du Réseau National de Surveillance Aérobiologique ( RNSA) devrait durer jusqu’au 19 ou au 20 février. Le Pays Catalan est classé en niveau moyen en matière de pollens de cyprès et de frênes. Le bulletin publié ce vendredi 15 février informe d’une éventuelle « augmentation en fonction de la météo ». La carte de vigilance des pollens révèle l’importance du cyprès dans le risque affiché, tandis que le frêne et les graminées, qui incluent une multitude d’herbes communes, présentent un danger relativement négligeable pour les personnes sensibles.

Partager