Langue

La réduction du volume de déchets individuels, indissociable des politiques de développement durable internationales, est un enjeu ostensiblement crucial pour l’Agglomération Perpignan Méditerranée. Au constat d’une production annuelle de 400 kilos de déchets annuels par chacun de ses 280.000 administrés, le réseau de 36 communes souhaite une réduction de 29 kilos d’ici 2015. Cette baisse de 7 %, prônée par le Grenelle de l’Environnement engagé en 2007, repose sur un appui financier auprès de 10 organismes et associations, inscrit sur une convention signée le 17 décembre. Des budgets de 2600 à 19.975 euros sont ainsi alloués à la Chambre des métiers et de l’artisanat des Pyrénées-Orientales, au Perpignan Basket ou encore au Bureau d’Information Jeunesse de Perpignan, aux Francas et à l’association Médiance 66, affiliée à la Fondation Agir Contre l’Exclusion, pour instaurer de nouveaux comportements. Ces acteurs doivent sensibiliser les enfants, les particuliers, les entreprises et le milieu sportif.

Une citoyenneté de proximité

Déjà, en décembre 2010, l’Agglomération du Roussillon avait signé un accord, pour la réduction des tonnages de déchets sur son territoire, avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie. La distribution de 6.400 composteurs gratuits a suivi en 2012, avant la livraison de 4.500 autres composteurs en 2013. Pour réussir dans les faits, ce dispositif profite de la pédagogie quotidienne des « ambassadeurs du tri et de la prévention », émissaires convaincus de l’intérêt de réemployer certains déchets et d’éviter les gaspillages à la source, en évitant l’achat de produits jetables ou emballés plus que de raison. En accord avec le slogan ambitieux « Territoire d’excellence », l’Agglomération Perpignan Méditerranée souhaite, par cette démarche, instaurer une citoyenneté de proximité.

Partager

Icona de pantalla completa