Langue
La Clau
Les dégâts environnementaux des yachts en Roussillon, dans le viseur de l’Etat
Langue

Les dégâts environnementaux provoqués par les grands yachts de plus de 24 mètres en stationnement anarchique au large du Roussillon sont devenus une problématique entendue par les autorités. En effet, sur l’exemple d’un précédent intervenu en Corse, la Direction départementale des territoires et de la mer de la préfecture des Pyrénées-Orientales (DDTM), à Perpignan, sera prochainement tenue d’agir. Le mouillage sauvage des bateaux de plaisance sera réglementé, afin de protéger la nature, suite à une décision à caractère global, prise par le préfet de la Méditerranée, révélée le 3 mai.

Des dommages sur la flore maritime

Une dégradation irréversible du milieu marin peut intervenir dès lors qu’un yacht lève l’ancre , en dehors d’un port. Les herbiers de posidonies, parfois âgés de 100 000 ans et souvent situés à 30 mètres de profondeur ou davantage, sont arrachés. Le tourisme de standing est mise en cause, car la navigation libre comporte un revers de médaille peu flatteur, la destruction des fonds marins par les yachts résultant de leur nombre excessif. En Pays Catalan, la protection de la mer, autrefois marginalisée de la prise de conscience publique, prend une importance comparable à la protection de l’intérieur des terres.

Partager

Icona de pantalla completa