Langue

La sécheresse provoquée en Roussillon par un faible niveau de précipitations depuis octobre 2015, conjugué à des températures estivales élevées, mobilise les institutions. Le 6 juillet, la préfecture des Pyrénées-Orientales prenait un arrêté de restrictions d’eau sur le littoral Sud du territoire, du Barcarès à Torreilles, et dans le secteur Agly-Salanque, notamment à Perpignan, Rivesaltes, Baho, Espira-de-l’Agly, Millas ou encore Salses. Face à l’aggravation, les services de l’Etat à Perpignan ont pris une nouvelle mesure, le 16 août, suite à une réunion du Comité départemental sécheresse. La baisse des niveaux des nappes phréatiques du Roussillon justifie depuis l’interdiction des arrosages d’agrément et autres utilisations de l’eau, mesure applicable aux particuliers et aux professionnels.

Population en hausse et tourisme de masse

Le déficit en eau, évalué actuellement à 40%, est provoqué par le climat, la fréquentation touristique de masse et la hausse démographique générale. Les nappes phréatiques de l’époque du pliocène, qui exigent plusieurs milliers d’années pour se reconstituer, ont atteint des bas niveaux, inégalés jusqu’à présent. Le président de la Commission de l’Eau du Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, Nicolas Garcia, alerte l’opinion dans le journal L’Indépendant du 1er septembre : la moitié de la plaine du Roussillon « se trouve au niveau de crise le plus fort, c’est-à-dire au niveau 2 ». Le Schéma d’aménagement et de gestion de l’eau (SAGE) des nappes du Roussillon, devra résorber un manque de 20 millions de m3 d’eau, selon l’élu. Parmi les nouvelles ressources, l’hypothèse d’une connexion au tuyau d’eau du Rhône, dont le raccordement coûterait 80 millions d’euros, est exclue par l’intéressé : « on n’est pas certain que cette eau soit de si bonne qualité et avec le réchauffement climatique, elle ne sera pas éternelle ». Le réseau « Aqua Domitia », imaginé par Frêche, ancien président de l’ancienne Région Languedoc-Roussillon, n’arrivera probablement en Pays Catalan et se cantonnera à l’Occitanie historique.

Partager

Icona de pantalla completa