Langue

Le premier navire de croisières au monde garanti sans pollution dans les ports a été inauguré à Barcelone. Ce ferry à « zéro pollution » appartient à la société Grimaldi, spécialisée dans les liaisons vers le territoire italien et le Maroc au départ de la capitale catalane. Il porte le nom de «Cruise Roma» et a été adapté aux exigences de la transition énergétiques et écologique par les chantiers navals de Palerme, tout comme un autre ferry, le Cruise Barcelona. Pour cette adaptation, chaque bâtiment a été allongé de 29 mètres après un découpage par sa partie centrale. Des batteries au lithium, rechargées par la simple traction de navigation et par des panneaux solaires ont été installées, l’ensemble d’élevant à 40 millions d’euros par ferry.

Barcelone, Palma, Venise, Marseille, villes les plus polluées

Cette évolution permet d’éliminer toute contamination de l’air dans les villes d’escale, comme Barcelone, premier port de croisières d’Europe et de Méditerranée, Palma de Mallorca, Venise, Southampton, Marseille et Civitavecchia, considéré comme le port de Rome. L’électrique produite permet de ne plus solliciter les moteurs fonctionnant aux énergies fossiles, qui restent à l’oeuvre pour les traversées. Le groupe Grimaldi, basé à Naples, aura équipé de la sorte une douzaine de navires d’ici 2022, sous l’intitulé « «Grimaldi Green 5th Generation» (GG5G).