Langue

La prolifération du crabe bleu sur les côtes méditerranéennes n’en finit pas de se signaler dans l’actualité. Cette espèce invasive, impressionnante par son agressivité, occasionne des dégâts de plus en plus inquiétants, et devient de plus en plus redoutée. Venue des côtes atlantiques américaines, aisément repérable par sa couleur bleue chez les mâles et rouge chez les femelles, elle a été aperçu dès 2012 dans le Delta de l’Ebre, avant d’être signalée en 2017 en Pays Catalan. Ce crustacé ennemi de la biodiversité perturbe les écosystèmes à cause d’un régime alimentaire omnivore, qui le conduit notamment à manger des algues, des poissons, des moules et même des huîtres, qu’il parvient à ouvrir dans certains cas.

Il peut parcourir 15 km par jour

Le crabe bleu élargit son périmètre en raison de sa vitesse fulgurante, qui lui permet de parcourir jusqu’à 15 km quotidiens, à la nage. Son signalement de plus en plus évident a été donné en 2020 dans les étangs de Saint-Nazaire-Canet-en-Roussillon et Salses-Leucate, jusqu’à celui de Thau, tandis que la Corse fait désormais face à ses visites. A Mallorca, le gouvernement insulaire encourage les volontaires à le pêcher sous forme récréative, depuis septembre 2020, afin d’endiguer son expansion. 

Un visiteur peu recommandable sur les plages

Après les fonds marins et les étangs, la  prochaine conquête de cet animal à pinces, appelé callinectes sapidus en version latine, pourrait être la plage. Une étude commandée par l’Etat et la région “Occitanie”, pour faire barrage à ce véritable envahisseur et protéger les pêcheurs, doit produire ses résultats rapidement. Mais selon Patrick Valdivia, guide de pêche à Canet, la présence de ce crabe pas comme les autres, capable de provoquer de graves blessures, devrait finir par atteindre les rivages, bien qu’il préfère les espaces lacustres. Cet observateur quotidien du littoral affirme que certaines plages du Roussillon seront sa nouvelle zone de conquête “peut-être même dès cet été” et qu’il faut s’attendre à “quelques soucis pour les baigneurs”. La multiplication fulgurante des spécimens de ce crabe est malheureusement garantie par sa reproduction fulgurante, chaque femme ayant un potentiel reproductif de 2 millions de rejetons.

Plus de nouvelles
© Conxa Cardoner

Le crabe bleu devient un business à València: jusqu’à 6 euros le kilo

Nouvelles: Le crabe bleu devient un business à València: jusqu’à 6 euros le kilo
Partager
L’espèce agressive et colonisatrice a pénétré les étangs du Roussillon
Nouvelles: Le crabe bleu devient un business à València: jusqu’à 6 euros le kilo - Mobile
Le poisson mordeur de Leucate a été identifié

Le poisson mordeur de Leucate a été identifié

Nouvelles: Le poisson mordeur de Leucate a été identifié
Partager
Le baliste commun devient agressif s’il a faim ou veut se reproduire
Nouvelles: Le poisson mordeur de Leucate a été identifié - Mobile
Le crabe bleu prolifère sur le littoral catalan

Le crabe bleu prolifère encore sur le littoral catalan

Nouvelles: Le crabe bleu prolifère encore sur le littoral catalan
Partager
Une espèce américaine, signalée pour la première fois en 2017
Nouvelles: Le crabe bleu prolifère encore sur le littoral catalan - Mobile

Partager