Langue

Ce dimanche 30 juin, un incendie a détruit une zone de broussailles du secteur de Port Lligat de la commune de Cadaqués, site côtier rendu célèbre par la présence de la résidence de Salvador Dalí. Ce sinistre, de faible intensité malgré d’une tramontane favorisant la progression des flammes, a occasionné une colonne de fumée visible à des distances relativement importantes, notamment à Collioure et Figueres. Après le drame des 22 et 23 juillet 2012 survenu au départ du Perthus, ce nouvel épisode, rapidement maîtrisé par 10 véhicules et trois avions bombardiers d’eau, a provoqué une grande inquiétude parmi les autorités et des populations. Mais seulement une heure après l’alerte, aux alentours de 15 heures, les dernières flammes étaient éteintes et un dispositif de contrôle succédait aux opérations d’extinction, sur une surface réduite à 1,5 hectare. La route d’accès à Portlligat, depuis le centre de Cadaqués, a pu rapidement être rouverte, après une fermeture d’usage.

Identification d’un auteur présumé

Vers 14 heures, la police municipale de Cadaqués a procédé à l’interrogatoire d’un jeune touriste de nationalité uruguayenne, aperçu en train d’utiliser des pétards sur les lieux de démarrage de l’incendie. Cet auteur présumé du feu, que les habitants du secteur sinistré ont retenu alors qu’il tentait de prendre la fuite, a été placé en garde à vue dans les locaux de ladite police. Aucune certitude n’est encore avancée en matière de responsabilités, mais, si la zone de Cala Calders (crique Calders) a subi quelques dommages sans gravité, cette actualité fournit un avertissement quant à la prudence à observer pour le reste de la nouvelle saison estivale.

Partager