Langue
La Clau
Intempéries de mars : état de catastrophe naturelle pour 33 communes du Pays Catalan
Langue

Les intempéries des 5 et 6 mars dans les Pyrénées-Orientals sont l’objet d’une reconnaissance e catastrophe naturelle, communiquée le 26 avril par les services de l’Etat à Perpignan. Le préfet René Bidal précise que cet épisode pluvieux, a provoqué de « lourds dégâts », justifiant une « procédure accélérée de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle » auprès des « ministres concernés », dans le but de « répondre dans les meilleurs délais aux sollicitations des communes sinistrées ». Le 18 avril, une commission interministérielle a ainsi émis un avis favorable sur les demandes de reconnaissance formulées par les communes d’Argelès-sur-Mer, Maureillas-Las-Illas, Port-Vendres, Le Barcarès, Maury, Rivesaltes, la Bastide, Molitg-Les-Bains, Saint-Arnac, Campôme, Montner, Saint-Cyprien, Canet-en-Roussillon, Mosset, Saint-Hippolyte, Cassagnes, Nohèdes, Saint-Jean-Pla-de-Corts, Céret, Oms, Sournia, Claira, Pézilla-la-Rivière, Tautavel, Collioure, Pia, Tech (Le), Espira-de-L’Agly, Planèzes, Torreilles, Estagel, Pollestres et Vinça.

Courant mai, le Journal Officiel publiera l’arrêté interministériel dédié, puis les assurés qui ont subi des dommages lors des grosses pluies du printemps devront adresser une estimation des dégâts, sous dix jours, à leurs compagnies d’assurance.

Partager