La Clau
22° en Roussillon, 25° à Barcelone : le printemps en hiver

La transition entre 2021 et 2022 s’annonce sous les effets de la chaleur en Catalogne, où des températures avoisinant et dépassant 20°C sont envisagées dans les plaines. Ce vendredi 31 décembre sont prévues des valeurs extraordinaires pour la saison, notamment sur le  littoral du Roussillon. Cette véritable vague de chaleur hivernale débute ce mercredi 29 décembre, avec 13°C à 16°C dès le matin, puis un soleil généreux associé à un voile nuageux, produisant un effet de foehn. La tramontane, passagèrement forte, produira des rafales de 80 à 90 km/h. L’après-midi, les maximales, positionnées bien au-dessus des normales, attendront 20 à 22°C en Roussillon, en Bas-Vallespir et dans le Fenouillèdes.

Comment marche l’effet de Foehn ?

Le phénomène de Foehn est produit par du vent d’Espagne, qui suscite des températures printanières. En Pays Catalan, il est raisonnable d’évoquer une vague de chaleur, compte tenu du contraste avec les conditions hivernales habituelles. Cette période est le fruit d’un dôme anticyclonique venu du Maroc et remontant la péninsule ibérique. Cet anticyclone est adossé à une masse d’air exceptionnellement chaud en altitude. Les températures seront aussi anormalement élevées en Conflent, Cerdagne et Capcir. Une température de 15°C est prévue sur les pistes de ski, puis, une baisse ordinaire des températures se produira lors de la première décade de janvier.

Jusqu’à 25°C à Barcelone

Les prévisions de Meteocat laissent entendre des températures non plus surprenantes, mais inquiétantes à  Barcelone. Lors de cette même période, la capitale catalane devrait enregistrer ses températures les plus élevées depuis la création des relevés météorologiques. La chaleur s’annonce particulièrement évidente dans la partie montagneuse de la ville, la plus éloignée de la mer, notamment dans le secteur de Collserola, où des valeurs de 25°C figurent parmi les prévisions. La façade maritime de la ville, plus fraîche, devrait afficher 20°C. À Barcelone, l’observatoire Fabra, situé sur les hauteurs, a enregistré un record de température de 21,9°C le 30 décembre 2017.

Partager

Icona de pantalla completa