Langue

L’absence de l’Homme en milieu maritime et la tempête Gloria sont les deux facteurs contribuant au retour passager d’un grand nombre de dauphins dans les eaux de la Costa Brava. Au total, une centaine de spécimens de Globicephala melas, de la famille des delphinidés de couleur noire, s’est laissée voir le 21 mai dans le canyon sous-marin de Begur, à une distance de 6 à 8 km des rivages de cette communes, de Palafrugell et Palamós, au Sud de la province de Girona. Cette observation exceptionnelle a été effectuée par un groupe de biologistes rattachés à l’association “Noa18nusos”. Deux groupes distincts de cette espèce protégée ont été détectés.

Des dauphins de 3,5 tonnes pour 6 m de long

Le Globicephala melas, qui fait partie des huit espèces propres à la Méditerranée apprécie les eaux profondes. Très rare sur la Costa Brava, il ne se nourrit que de céphalopodes, notamment de calamars, mesure jusqu’à 6 mètres et pèse jusqu’à 3,5 tonnes. La tempête Gloria, survenue du 21 au 23 janvier derniers, a acheminé des nutriments favorisant la présence de ce cétacé. Puis, l’arrêt de la pêche et des activités nautiques de loisir, en raison du confinement lié au Covid-19, ont libéré la mer d’intrusions humaines. La tranquillité et la facilité d’alimentation ont rendue possible cette présence, probablement amenée à disparaître rapidement.

Partager