Langue

La firme catalane Ficosa a révélé ce 1er juin une alliance imminente avec la multinationale Panasonic. Cet accord stratégique doit faire progresser les deux parties en matière de véhicules connectés. Dans ce domaine où Google et Apple ont déjà avancé leurs pions, l’industrie Ficosa pèse lourd, car sa production de composants automobiles l’a érigée en troisième acteur du genre dans le monde. Fondée en 1949 à Barcelone, cette société est implantée dans 19 pays, dont les Etats-Unis et l’Asie, où elle fabrique pour les plus grandes marques des systèmes électriques et d’automatisation, ou encore des rétroviseurs. Le Japonais Panasonic s’apprête à acquérir 49% de son capital et à injecter 100 millions d’euros pour accompagner quatre nouvelles gammes de produits.

Les miroirs électroniques, un enjeu mondial

Dès septembre, Ficosa livrera ainsi à la compétition mondiale des objets et procédés rattachés à la «sécurité active» et au secteur de l’image. Des rétroviseurs à technologie avancée et de nouveaux systèmes de communication, notamment des miroirs électroniques, seront associés aux voitures électriques et à la réduction de CO2. En déployant sa recherche et son développement en véhicules connectés, Ficosa souhaite conquérir de nouveaux marchés, notamment en Europe, aux USA et en Chine. En 2011, cette entreprise avait signé un partenariat tout aussi stratégique avec Sanyo, autre opérateur japonais, pour perfectionner ses batteries de voitures électriques.

Partager

Icona de pantalla completa