Langue

Le Conseil Interprofessionnel des Vins du Roussillon (CIVR) est enthousiaste à l’observation des premiers résultats de la vendange 2015 dans les Pyrénées-Orientales. Ce jeudi 3 septembre, cette structure a souligné des conditions climatiques de choix, car la vigne a profité d’un supplément de 100 mm de pluie en novembre 2014 et en mars 2015, pendant son repos végétatif. Ces réserves ont évité le stress hydrique estival. L’hiver doux, malgré un mois de février rigoureux, est l’autre avantage mis en avant. La douceur de mai, la tramontane modérée et les averses sporadiques d’août ont parachevé le processus. «Tous ces éléments ont permis une progression et une concentration extraordinaire des raisins», souligne le CIVR. Le millésime 2015 s’annonce «très prometteur», dans un équilibre «sucre / acide» parfait. Cette promesse concerne les vins secs AOP et IGP, ainsi que les Vins Doux Naturels (VDN).

Analyse parfumée des premiers pressages

Avant la fermentation intégrale, le CIVR a déjà évalué la qualité des futurs vins du Roussillon issus des premiers pressages. Les rouges seront riches en «notes de fruits rouges», les blancs offriront des «notes florales et de fruits à chair blanche» et les rosés seront généreux en «notes de fraises des bois, cerises et framboises».

Partager

Icona de pantalla completa