Langue

Emboîtant le pas de la France, qui a réduit les espaces publicitaires de France Télévisions le 1er Janvier 2009, avant une élimination totale à l’horizon 2011, la Catalogne du sud envisage d’aérer les émissions de sa télévision publique. En ce mois d’août, ce sujet inspire des réactions contrastées parmi les groupes parlementaires catalans. Le Parti Socialiste de Catalogne se positionne ainsi pour une suppression de la publicité sur l’ensemble des médias publics, soit cinq chaînes de télévision et quatre stations de radio. Pour son député Joan Ferran, membre du comité de suivi de la Corporation Catalane de Médias Audiovisuels (CCMA), la réduction doit être progressive, mais aboutir à une disparition absolue des messages, selon un processus à la française. Ce projet, compatible avec la Loi sur l’Audiovisuel de Catalogne, reçoit également le soutien de membres de la coalition nationaliste et centriste Convergence et Union. En toute logique, ce consensus entre les deux principaux partis du Parlement de Catalogne, Barcelone, devrait garantir la réalisation de ce projet. En face, les partis Initiative pour la Catalogne-Les Verts et Gauche Républicaine de Catalogne s’opposent à cette idée, arguant d’un manque de liberté découlant d’un financement exclusif par le gouvernement catalan.

Partager

Icona de pantalla completa