Langue

Une étonnante visite protocolaire s’est déroulée lundi à Perpignan, dans le cadre de la projection extérieure de la Ville, vers l’Europe de l’Est, sur fond de communauté méditerranéenne. Une délégation albanaise, composée d’une trentaine de personnes, a en effet été reçue à l’hôtel Pams, siège de la régie municipale des relations internationales, par la conseillère municipale déléguée à la promotion de la Ville, Christine Maudet. Les invités, conduits par Gjergji Pendavinji, chef du conseil municipal de la ville de Korçë, proche de la Grèce, étaient tous membres de la même assemblée. Cette rencontre, qui a porté sur une exploration express du système démocratique français, aura permis d’entamer un dialogue du Roussillon avec la sixième ville albanaise, peuplée de 80.000 habitants. L’Albanie, qui comprend actuellement 3,7 millions d’habitants, ne fait pas partie de l’Union Européenne mais en cependant devenue « membre associé » en 2006, après plus décennies d’isolement politique. Avant son départ, la délégation de l’Est a affirmé sa surprise face à la parité hommes-femmes en matière de représentation politique, notamment observée au sein des 55 membres du conseil municipal de Perpignan.

Partager