Langue

Le village de Cadaqués, trésor de la région de l’Alt Empordà, suscite un intérêt de plus en plus mondialisé. Le dernier exemple en est la visite, prévue ce lundi, d’une délégation chinoise, qui prévoit de rencontrer le maire, Joan Borrell, avant de lancer un projet historique. Il s’agit de créer en Chine un village de vacances, copie parfaite de Cadaqués, dans la baie de Xiamen, au sud de la province du Fujian, face à l’île de Taiwan. Cette réalisation inédite, imaginée par le groupe chinois China Zhang Zhou, séduit le maire de Cadaqués, Joan Borrell, membre du parti souverainiste Gauche Républicaine de Catalogne, qui a fait part, ce samedi, de sa « satisfaction » face à cette future projection mondiale de son village, reconnu comme disposant de caractéristiques méditerranéennes exemplaires. Cette visite chinoise aura pour contenu une inspection technique du village, utilisée dans la rédaction d’une étude préliminaire sur ce « Cadaqués made in China ». La renommée actuelle de Cadaqués au niveau planétaire trouve son origine dans la résidence que Salvador Dalí y a établie à partir de 1948. L’artiste de Figueres, dont la famille parternelle était de Cadaqués, y a attiré, directement ou indirectement, un foisonnement de personnalités, comme Walt Disney ou l’architecte Norman Foster, auxquels s’ajoute une liste ouverte de peintres.

Partager