Langue

Un rapport présenté le 15 juillet à Bruxelles défend l’idée selon laquelle une Catalogne indépendante serait plus riche. Le territoire jouirait d’une croissance supérieure de 3,27% par rapport à son statut actuel d’autonomie espagnole. Cette étude a été réalisée par les think tank Center for European Policy Studies (CEPS), basé à Bruxelles, et le Barcelona Centre for International Affairs (CIDOB), avec la participation de l’Istituto di Studi per l’Integrazione dei Sistemi de Rome (ISIS). Elle souligne que les bénéfices seraient «plus forts si l’indépendance arrivait au travers d’un accord mutuel avec l’Espagne».

En cas de souveraineté déclarée unilatéralement, la Catalogne «croîtrait un rythme moins soutenu (…) mais supérieur au rythme de référence». La première année entraînerait une baisse de 2,54%, puis 1,55% la quatrième année, et la sixième année d’indépendance amorcerait une envolée. Dès cette année-là, une Catalogne constituée en Etat serait alors 1,25% plus riche que la Catalogne autonome actuelle.

Partager

Icona de pantalla completa