Langue

Mercredi, l’exécutif catalan a approuvé son plan de transport de voyageurs 2008-2012, qui prevoit notamment la création de deux lignes ferroviaires de proximité autour de Girona, dont la ligne Figueres-Flaçà-Girona-Riudellots de la Selva et la ligne Flaçà-Girona-Riudellots-Maçanet de la Selva. Ces deux axes s’appuieront sur le réseau ferroviaire existant, rendu obsolète par la Ligne à Grande Vitesse. Le projet prévoit également un renforcement des lignes d’autobus de l’ordre de 30%, dont la ligne qui unira Girona et Olot-Ripoll. Le gouvernement catalan souhaite investir 840 millions d’euros sur ce plan de 4 ans pour améliorer les transports publics routier mais souhaite surtout créer de nouvelles lignes ferroviaires autour des nouvelles principales aires métropolitaines de Catalogne, Girona, Tarragona et Lleida, quadrillant ainsi leur croissance exponentielle et leur connexion, entre elles-mêmes et avec la capitale catalane. Loin de ces considérations, et malgré le sommet des 18 et 19 novembre 2008 à Portbou, rien n’est encore décidé pour la ligne entre Perpignan-Portbou, apte à recevoir un véritable réseau de proximité reliant l’agglomération de Perpignan et celles de Figueres et Girona, qui sera maginalisée dès 2010 par l’ouverture à minima de la ligne LGV Perpignan-Figueres en ligne droite, .

Partager

Icona de pantalla completa