Langue
La Clau
Un nouveau laboratoire génome inauguré à l’Université de Perpignan
Langue

Né d’un ancien laboratoire de physiologie végétale ouvert en 1966, le Laboratoire Génome et Développement des Plantes de l’Université de Perpignan fait peau neuve en s’offrent une surface de 1650 m2, contre 1200 m2 auparavant, constitués aux trois quarts par un tout nouveau bâtiment. Ce laboratoire de pointe, dirigé par le professeur Manuel Echeverria, s’intéresse à l’étude des génomes et leur régulation dans le but d’identifier des gènes qui contrôlent le développement des plantes et leur adaptation à l’environnement, avec notamment une spécialisation sur le riz, engagée depuis de nombreuses années par les chercheurs. Cette réalisation, à laquelle la région Languedoc Roussillon a apporté 1,4 million, l’Etat 1,2 millions, la Ville de Perpignan et la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée 150.000 euros et le CNRS 228.000 euros, est inaugurée en présence de Jean Benkhelil, Président de l’Université, Michel Delseny, directeur de recherche CNRS, membre correspondant de l’Académie de sciences ou encore Sacha Kallenbach, déléguée à la Recherche et à la Technologie, en représentation de l’Etat.

Partager