Langue

Le Contrat de plan Etat-région qu’elle a signé le 20 juillet pour la période 2015-2020 comportera 18,9 millions d’euros alloués à l’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD). Mercredi 22 juillet, son président Fabrice Lorente a dévoilé la future affectation de ce budget important. Un hôtel d’incubation d’entreprises innovantes, site de gestation de projets, ouvrira ainsi ses portes fin 2017. Ce site rappelant le Parc Scientifique et Technologique de l’Université de Girona sera bâti entre la route d’Espagne et le chemin de la Passió Vella, qui borde l’UPVD. Ce volet s’élevant à 2,6 millions doit conforter la vocation économique du campus du Roussillon, née de sa prise d’autonomie. La faculté de bio-environnement, régulièrement remarquée, sera regroupée sur un site global de 3,7 millions, à ouvrir fin 2018.

10,5 millions de l’Etat

L’essentiel du budget, soit 12,6 millions, concernera la mise aux normes des accès et des ressources énergétiques de tous les bâtiments en attente. Ce plan de rénovation s’inscrira dans la continuité du dernier, finalisé et présenté le 17 juillet. L’Etat fournit 10,5 millions, la région Languedoc-Roussillon 6,3 millions, l’Agglomération Perpignan Méditerranée et le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales 1,7 million à eux deux, tandis que l’Université abonde à hauteur de 365.000 euros.

Partager

Icona de pantalla completa