Langue

Pour la première fois, les Pyrénées-Orientales se dotent d’un centre de traitement des poux et des lentes. Le parasite qui touche spécialement les enfants de 3 à 11 ans, est la cible de « Kids poux », un établissement aux allures de salon de coiffure, aménagé dans le quartier Saint-Assiscle. Ce tout premier institut du genre en territoire français se consacre à leur détection et l’extraction des bébêtes, fréquentes dans les cours d’école. Il propose au public des solutions totalement naturelles, à base d’huiles essentielles, tout en brisant le tabou du pou, qui tend à ne plus être associé à une hygiène négligée. La marque Kid poux, implanté rue Yves du Manoir, est attendue à Marseille début octobre, dans le cadre d’une implantation distribuée sur tout l’Hexagone. Elle fonctionne sous forme de franchises accordées à des propriétaires fournissant un apport personnel de 15 000 euros et des droits d’entrée du même montant, dans la promesse de réaliser un chiffre d’affaires de 160.000 euros annuels à l’issue de deux ans d’exercice.