Langue

La société Uber est de retour à Barcelone depuis ce mardi 16 mars, après avoir été littéralement expulsée de la ville en février 2019, suite à une fronde des taxis, l’année précédente. Cette fois-ci, l’opérateur californien propose des services de taxi et de covoiturage (car sharing). Au total, 350 chauffeurs Uber sont disponibles dans la capitale catalane, une véritable provocations pour les tenants du système traditionnel. Parmi eux, les taxis annoncent une mobilisation, ce jeudi 18 mars, en vertu d’une concurrence déloyale. Une partie de la ville devrait être bloquée à cette occasion.

Partager