Langue

Le premier semestre 2013 n’a été favorable à l’aéroport de Girona, en repli d’activité de 4,6 %, soit 56.000 voyageurs de moins, selon les chiffres communiqués le 10 juillet par l’autorité aéroportuaire espagnole Aena. Cette perte, supérieure de 2 % à celle de l’année dernière à pareille époque, correspond à 6000 usagers de moins en juin 2013 par rapport à juin 2012, mais le total du mois, qui reste important, a représenté 323.015 personnes. L’opérateur Ryanair, hégémonique à Girona, manifeste aussi un repli, en assurant 86 % des opérations, contre 91 % en mai, suite à la progression du tour opérateur britannique Thompson et de la compagnie néerlandaise Transavia. Mais la baisse est observée ailleurs en Espagne, malgré un mois de juin habituellement dévolu à une augmentation saisonnière. Le repli atteint 15 % à l’aéroport madrilène de Barajas, 13 % à Bilbao et 15 % à Séville, tandis que Barcelone a profité d’un gain de 3 %, pour 3,5 millions de passagers, et Alicante a présenté une hausse de 11 %.

Historique : le trafic aérien de Barcelone dépasse celui de Madrid

L’aéroport de Barcelone a accueilli pour la première fois, le 5 juillet, un Boeing 787-800 en provenance d’Oslo, affrété par la compagnie Norwegian. La présence de cet appareil de nouvelle génération, dont l’ergonomie permet une économie de carburant de 20 %, précède un leadership à confirmer dans l’été. En effet, la saison devrait induire des volumes de passagers supérieurs à ceux de l’aéroport de Madrid-Barajas, grâce à la croissance d’activité de la compagnie Vueling. Cette performance historique est annoncée par Aena, qui signalait en janvier 2013 une supériorité d’un million de voyageurs pour Madrid, réduite à 200.000 en mai, avant une bascule estivale inédite. Cependant, l’année 2013 devrait se conclure par un flux de 40 millions pour Barajas et 35 millions pour Barcelone.

Partager

Icona de pantalla completa