Langue

Le réseau de téléphonie mobile n’est pas encore intégral en France, selon le rapport annuel de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (ARCEP). Ce document présenté ce jeudi 30 juillet cite Thuès-entre-Valls, en Haut-Conflent, parmi les trois dernières communes françaises sans 2G ni de 3G. Alors que la 4G est arrivée en 2013 à Perpignan et que la société Samsung a présenté la 5G en mars dernier à Barcelone, une zone blanche persiste sur le village. Thuès-entre-Valls abrite 31 habitants, trop peu pour un investissement en relais de téléphonie. Il s’agit cependant d’un point de passage important sur la RN 116, où les flux d’automobilistes attirés par les sports d’hiver, vers la Cerdagne et le Capcir, sont importants en période hivernale. Thuès-entre-Valls est aussi le point de départ de randonnées vers les gorges de la Carança. L’0étude de l’Autorité de régulation des télécommunications révèle également un retard pyrénéen en matière de réseau 4G.

Partager