Langue

La réalisation de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) entre Perpignan et Barcelone avance avec un nouvel épisode concret. La semaine dernière, le Conseil des ministres espagnol a autorisé le Ministère espagnol de l’industrie à mettre en oeuvre l’installation de 52 kilomètres de voie entre Barcelone et Figueres. Les travaux, réalisés par l’entreprise publique Adif, auront un coût total de 82 millions d’euros, et comprennent l’installation des rails sur trois tronçons. Il s’agit, du Nord au Sud, des portions situées entre Figueres et Girona, Girona et Riudellots de la Selva, ainsi que La Roca del Vallès/Mollet del Valles, à l’approche de Barcelone. En fait, entre Riudellots de la Selva, dans la région de Girona, et La Roca del Vallès, dans celle de Barcelone, Adif a déjà installé 26 kilomètres de voies, et procède actuellement aux travaux portant sur l’électrification et la sécurité. La construction de la ligne, par pointillés, est parfaitement visible, notamment par de nombreux ponts aux design parfois futuriste, qui s’offrent aux yeux depuis l’autoroute AP7, entre La Jonquera et Barcelone. Selon les prévisions les plus sérieuses, la ligne peut fonctionner pleinement en 2014.

Partager