Langue

En 2012, la ville de Girona, associée à la principale association d’hôteliers de la ville, a inventé l’opération commerciale « Girona 10« . Selon un principe simple de « tout à 10 euros » appliqué aux nuitées et aux menus des restaurants, cette première édition a connu un succès étonnant. La deuxième, qui se déroulait le week-end des 26 et 27 janvier, vantée par une large campagne de communication, a dépassé la première, par 90 % de remplissage des hôtels adhérents, soit 1700 lits, et 95 % de visiteurs catalans résidant à l’extérieur de la province de Girona, les 5% restants provenant de France, de Madrid et de Saragosse. Profitant d’une jonction TGV avec Barcelone lancée en début de mois pour 25,10 euros l’aller-retour, l’ancienne cité grise a attiré un public amateur de bonnes tables, qui a consommé 16.000 repas dans 52 établissements partenaires, pour 28.600 réservations, hôtels et restaurants confondus. La manne de public a pu s’adonner à des visites gratuites dans les 6 musées de la ville, désormais regroupés sous une seule bannière, pour une meilleur lisibilité. Ce week-end de suractivité et de lutte euphorique contre la crise a comporté des dizaines d’animations de rue et des foires, mais seuls 15 commerces sont restés ouverts jusque tard en soirée le samedi, puis le dimanche toute la journée.

Mieux exploiter le TGV descendant de Perpignan et Montpellier

A l’heure des bilans, les organisateurs envisageaient pour 2014 un renforcement de l’engagement commercial, pour renforcer l’attractivité de cette opération, qui devrait aussi bénéficier d’une collaboration étroite avec l’aéroport Girona-Costa Brava. Mais surtout, un meilleur profit devrait être tiré du TGV, par le biais d’actions publicitaires ciblées au départ des territoires de provenance, notamment à l’extérieur de la Catalogne du Sud, c’est à dire sur l’axe Lleida-Madrid et Perpignan-Montpellier. Anticipant un phénomène de lassitude, Girona 10 prévoit de renouveler son offre de loisirs animés, tout en se félicitant que le grand marché de Girona, le Mercat del Lleó, soit entré dans la fête en assurant une ouverture dominicale intégrale.