Langue
La Clau
Ryanair exige et obtient 1,5 million d’euros de réduction de taxes à Girona
Langue

Le transporteur aérien Ryanair, grand spécialiste de solutions économiques extrêmes qui donnent lieu à une offre parmi les moins chères du monde, vient de réussir un coup inédit. Ce vendredi, le groupe irlandais a affet obtenu de l’autorité publique aéroportuaire espagnole, Aena, une réduction des taxes aériennes qu’il payait jusque-là au motif de l’utilisation de l’aéroport de Girona-Vilobí d’Onyar. En termes concrets, les champions du low cost débourseront 1,5 millions d’euros de moins, avec pour argument évident celui des effets de la crise, qui menacent leur activité. Cette mesure financière, également prévue pour 4 millions d’euros à l’aéroport de Reus, au sud de Barcelone, représente une économie conséquente pour Ryanair, en position de force dans les deux cas. En dépit de cette ristourne, les aides octroyées par les institutions pour le maintien de la compagnie dans les deux aéroports cités atteindront prochainement 12 millions d’euros. En Catalogne du sud, Ryanair est présent également, depuis le 1er septembre, sur l’aéroport du Prat-Barcelone, ce qui provoque la suppressions de certaines destinations au départ de Girona. Au fil de cette décennie, les aéroports de Girona et Reus ont profité de croissances extraordinaires, par la présence de Ryanair, qui exerce ainsi, actuellement, une forme de chantage aux aides publiques.

Partager

Icona de pantalla completa