Langue

La compagnie aérienne Ryanair ne quittera pas l’aéroport de Girona, contrairement à une information diffusée mardi 19 août par le journal L’Indépendant. Le principal quotidien des Pyrénées-Orientales a vraisemblablement assimilé le retrait partiel de l’opérateur irlandais, qui supprimera 8 vols le 31 octobre comme annoncé en mai dernier, à un départ intégral. Selon nos calculs, la plateforme aéroportuaire de Girona a perdu 63 % de ses flux de passagers depuis 2008. Par ailleurs, l’autorité aéroportuaire espagnole Aena estimait à 21,7 %, le 10 août dernier, l’érosion subie de janvier à juillet. Mais surtout, l’implantation de Ryanair à Barcelone, en 2009, a délesté une partie du trafic de Girona.

« Une douzaine de vols cet hiver »

Le 19 août en milieu d’après-midi, Ryanair s’est vue contraint à démentir le titre de Perpignan, en indiquant « cette information est fausse », sur un communiqué transmis à la presse de Girona. « Nous n’avons pas l’intention d’abandonner l’aéroport de Girona, d’où nous opéreront une douzaine de vols cet hiver », a précisé le leader du low cost. Ryanair a profité de cette contre-information pour signaler son « engagement à produire du trafic depuis et vers Girona, particulièrement du tourisme orienté vers la Costa Brava« .

Partager