Langue
La Clau
Rocade embouteillée : Opencat prône l’autoroute gratuite à Perpignan
Langue

La section Nord de la rocade Ouest de Perpignan inaugurée le 5 avril se révèle imparfaite, car elle occasionne des embouteillages, tout en devant au contraire fluidifier la circulation. Face à ce constat, le cercle de réflexion Opencat, fondé en 2010 à Perpignan, propose une solution alternative aux nouveaux aménagements routiers. Il suggère la gratuité autoroutière entre Perpignan Nord et Perpignan Sud, car « la vraie rocade de Perpignan est l’autoroute A9« . Sans décrire d’éventuelles tractations à mener avec les Autoroutes du Sud de la France (ASF), concessionnaires de cet axe, Opencat décrit un « mauvais calcul » effectué par le Conseil général des Pyrénées-Orientales, maître d’oeuvre des travaux de 64 millions d’euros, et évoque le « goulet d’étranglement » provoqué par une « chaussée réduite à une seule voie et un rond-point aux allures villageoises ».

Les exemples de Tours, Montpellier et Girona

Ni parti politique ni association classique, le laboratoire à idées Opencat, qui défend une ligne de stratégies territoriales puisant dans les « meilleurs exemples européens », s’appuie sur les contournements autoroutiers gratuits d’Aix-en-Provence, Tours, Montpellier et Girona, pour justifier une application en Roussillon. Selon l’organisation présidée par Vincent Dumas, cette solution remplace des « rocades imparfaites ou à construire », tandis que, dans le cas de Perpignan, des « réajustements » ou l’attente de finalisation à « l’horizon 2020 » de la route problématique, vers le Sud, ne « constituent pas des projets sérieux ».

Partager