Langue

Les stations de sports d’hiver du Pays Catalan s’assurent une saison 2021-2022 de tous les records, selon un premier bilan de l’association des Neiges Catalanes. La structure regroupant 9 domaines skiables de Cerdagne et du Capcir évalue à 29 millions d’euros le chiffre d’affaires global de la période en cours, qui doit s’achever début avril. La hausse de fréquentation est estimée à 10 % sur les remontées mécaniques, car les planètes se sont alignés depuis plusieurs semaines : la météorologie a été favorable en matière de neige et de soleil, tandis que le phénomène de revanche sur les loisirs, illustré par une compensation touristique consécutive des périodes de privation liées au Covid, produit un effet de booster.

On ne fait pas que du ski dans les stations

Pour enfoncer le clou du succès, la clientèle des sports d’hiver s’est développée, ce qui dynamise les activités annexes au ski, tout en renforçant le taux de remplissage des hébergements. L’addition des facteurs positifs produit le meilleur résultat obtenu depuis l’invention du tourisme lié aux sports d’hiver dans les Pyrénées-Orientales, remontant aux années 1960. L’estimation fournie par les Neiges Catalanes est de 1,4 million de “journées-skieur”, critère de calcul de la fréquentation des stations. Alors que la dernière performance enregistrée ces dernières années s’élevait à 1,2 million, la saison 2021-2022 constitue un modèle quantitatif pour les 9 stations concernées : Les Angles, Porté-Puymorens, le Cambre d’Aze, Formiguères, Puyvalador, Puigmal 2900, Font-Romeu-Pyrénées 2000, la station nordique Du Capcir et la Quillane.

Les Verts alertent sur la fin du ski naturel

Dans une approche opposée aux chiffres et à la rentabilité, Europe Ecologie – Les Verts (EELV) affirme au sujet des Neiges catalanes que “nous ne sommes pas à la hauteur des enjeux”, dans un communiqué du 9 mars. Le parti environnementaliste dénonce une absence de prise en compte du réchauffement climatique en montagne : l’économie hivernale de nos territoires de montagne est en sursis. L’extrême douceur des températures constatée en Cerdagne et en Capcir ces dernières semaines devrait nous alerter. Il ne s’agit pas d’un épisode exceptionnel supplémentaire. Il s’agit du dérèglement climatique à l’œuvre”. Constatant que cette hausse est “deux fois plus rapide en altitude qu’en plaine” et qu’elle “induit des frais d’enneigement artificiel en hausse”. Opposé à “la course à l’équipement et à l’artificialisation de la montagne”, EELV affirme que la rentabilité des stations sera “bientôt introuvable” et que “nous allons droit vers la sortie de piste”.

Plus de nouvelles
Station de sports d'hiver du Cambre d'Aze, Cerdagne, Pays Catalan © Ski Club du Cambra d'Aze
Nouvelles: Le Cambre d’Aze, station la plus accueillante de France selon Airbnb
Partager

Le Cambre d’Aze, station la plus accueillante de France selon Airbnb

Le palmarès prend en compte le nombre d’étoiles attribué par les clients
Nouvelles: Le Cambre d’Aze, station la plus accueillante de France selon Airbnb - Mobile
Station d'Err-Puigmal © Communité de communes Pyrénées-Cerdagne
Nouvelles: La Cour des comptes épingle la station du Puigmal : sa relance est un danger
Partager

La Cour des comptes épingle la station du Puigmal : sa relance est un danger

Un document communiqué le 27 octobre vise un montage financier hasardeux
Nouvelles: La Cour des comptes épingle la station du Puigmal : sa relance est un danger - Mobile

Partager