Langue

Les dernières données statistiques portant sur le chômage dans les Pyrénées-Orientales confirment la santé extrêmement précaire de l’économie du territoire, sans aucune perspective de décélération des chiffres ou d’inversion de tendance à moyen terme, selon les différentes hypothèses de « calendrier » de la crise. En janvier 2009, pas moins de 23 personnes ont fait valoir quotidiennement leurs droits au chômage auprès des service du Pôle Emploi, soit 727 personnes au total, tandis que la hausse sur un an, depuis janvier 2008, s’affole à 24% pour les moins de 25 ans. La barre des 20.000 chômeurs, très vraisemblablement franchie courant février, constitue ainsi un authentique record historique en Pays Catalan, où le volume de demandeurs d’emploi était déjà inquiétant bien avant la crise. Dans une lecture plus européenne, cette situation, plus accentuée en Catalogne du Nord que dans le reste du territoire français, présenterait tous les signes d’une catastrophe, le dispositif d’aides généralisées en France, sous la forme de minimums sociaux, permettant d’amputer de valeurs conséquentes les pourcentages officiels de personnes sans-emploi.

Partager