Langue

Les statistiques du chômage dans les Pyrénées-Orientales pour le mois de février font état d’une hausse de 1 %, par rapport au mois de janvier, concernant les demandeurs d’emploi de catégorie A, qui correspond aux personnes sans aucune activité professionnelle. Ce profil rassemble 29.826 individus, pour un total de 40.933 demandeurs d’emploi, après l’ajout des autres catégories, qui incluent les personnes à activité partielle. Pour le mois étudié, les services de Pôle emploi en Pays Catalan ont ainsi relevé 426 nouvelles inscriptions, tandis que, depuis février 2013, la progression générale atteint 12,2 %.

Une initiative contre le « chômage de masse »

Dans les Pyrénées-Orientales comme dans le reste de la France, l’espoir fourni par les « contrats de génération » et « emplois d’avenir » gouvernementaux est réel, mais en marge, une nouvelle formule connaît un certain succès. Sur le réseau Facebook, la bourse à l’emploi « Job 66 » met en relation l’offre et la demande, en proposant notamment des activités d’animateur sportif, de commerciaux, de vente en ligne ou de personnels de restauration. Ce service gratuit et amateur, qui propose les coordonnées directes des interlocuteurs, prélève certaines offres de Pôle emploi et favorise les propositions directes. Ce très modeste concurrent du service public est développé par les Jeunes du Mouvement Démocrate des Pyrénées-Orientales. Leur président, Joan Nou, rappelle l’existence d’un « chômage de masse » dans le territoire et souhaite « contribuer à aider les habitants ».

Partager