Langue

L’aéroport de Perpignan vient d’adopter l’application « MyDz Air Mobility », qui assouplit les formalités d’atterrissage. Il est le premier du territoire français à s’approprier ce procédé qui permet à un pilote équipé d’un simple smartphone ou d’une tablette de payer les redevances. réglementaires Ce système expérimenté en Pays Catalan pourrait rejoindre de nombreux aérodromes. MyDz permet de formuler rapidement une autorisation préalable et obligatoire, appelée « Prior Permission Request », ou « PPR », 24 heures à l’avance, et d’effectuer les paiements avant même le départ des avions. L’aéroport de Perpignan devient ainsi site pilote pour l’entreprise parisienne MyDz, qui parie sur la banalisation du paiement de la taxe d’atterrissage, opération qui reste archaïquement bureaucratique.

Dispositif pour les clients privés

Actuellement, 90% des vols sur la plateforme aéroportuaire de Perpignan sont des vols non-commerciaux, notamment des avions privés, du fret et des hélicoptères. L’évolution annoncée concerne surtout ces clients non professionnels, pour lesquels la démarches administratives matérialisées ont toujours été fastidieuses.

Partager

Icona de pantalla completa