Langue

Le malheureux port de Port-Vendres, où a été révélé un inquiétant trafic de déchets, fin mai, fait partie des infrastructures autrefois majeures en Pays Catalan. Mais son développement, par l’ajout d’un 3ème quai, voulu par le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, a été stoppé en février dernier par le Tribunal Administratif de Montpellier. La préfecture du territoire avait elle-même été désavouée sur ce dossier, après avoir donné, en mars 2009, son accord sur un projet de travaux, soutenu par la Chambre de Commerce de Perpignan, d’ailleurs gestionnaire du port. Depuis cette mise à l’arrêt, une mobilisation sociale s’est déroulée en mars, en présence des dockers de la CGT, motivés par le slogan « Oui aux 610 emplois directs et indirects », dont une banderole est visible depuis sur la zone portuaire. Favorable à un port de commerce aux couleurs de jadis, lorsque le Pays Catalan jouissait de la force politique suffisante pour choisir ses orientations économiques, le Conseil Général ne lâche pas le morceau. Au contraire, ses techniciens préparent un dossier complet sur la viabilité d’un 3ème quai, dont la prévision de financement atteint 13 millions d’euros.

Ce lundi, lors de sa session ordinaire, l’assemblée départementale prévoit de défendre une nouvelle mouture du projet « Port de Port-Vendres », afin qu’un 3ème quai puisse accueillir des ferry mixtes, comprenant des passagers et des marchandises, dans l’éventualité de deux rotations hebdomadaires. Au delà, le trafic de marchandises traditionnel pourrait croître, autour de ce projet « vital » pour l’économie, selon le Président de la Région Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin. La séance de travail, qui comprendra 42 dossiers au total, traitera des domaines intitulés « sécurisation de l’activité commerce du port de Port-Vendres – Passation d’un mandat de maîtrise d’ouvrage déléguée », et « Travaux de création d’un quai mixte de commerce à l’anse des Tamarins à Port-Vendres ». Est également prévu un « Transfert de propriété au profit du Département du port maritime de Port-Vendres ».

Partager