Langue

En amont de la future loi sur la transition énergétique annoncée par François Hollande en 2012 et prise à bras-le-corps par la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, Perpignan se positionne. La ville accueille les premières Journées Nationales sur l’Énergie Solaire, fruit d’un partenariat entre le pôle de compétitivité DERBI et le CNRS, à travers sa Fédération de recherche sur l’énergie solaire (Fedesol), qui siège à Font-Romeu. Ce congrès de haute volée professionnelle, attendu du 8 au 10 juillet, se déroulera à l’Université de Perpignan Via Domitia. Sa pertinence sera opportune, car l’Etat envisage de modifier le mix énergétique français en réduisant la part du nucléaire, de 75 % dans l’actualité, à 50 % à l’horizon 2025.

Le Congrès JNES 2014, concomitant de la Conférence internationale DERBI, devrait revêtir une ampleur nationale, en invitant ses participants à travailler sur la « valorisation des énergies renouvelables, en particulier le solaire et la biomasse », nous précisent ses organisateurs. La compétitivité étant passée par là, une « forte interaction entre les communautés scientifiques et industrielles » y sera encouragée.

Partager

Icona de pantalla completa