Langue
Perpignan : le Marché Saint-Charles séduit la Pologne et la Tchéquie
Langue

Le Marché International Saint-Charles de Perpignan poursuit sa conquête de nouveaux marchés, pour appuyer ses chiffres encourageants. En effet, son groupement de 150 entreprises Saint-Charles Export affiche une croissance de 61 % depuis 2009 et une hausse de volumes de 77 % depuis 2006. Du 16 au 19 novembre, il a reçu un groupe d’acheteurs venus de Pologne, de République Tchèque et des Pays-Bas. Huit professionnels à la recherche « d’approvisionnement de fruits et légumes locaux et importés », détaille le groupement, ont voyagé en Pays Catalan après avoir été séduits chez eux, par Saint-Charles Export. Parmi ces acheteurs pour la grande distribution et les grossistes de leur pays figuraient Eduard Conka, Josef Kratochvil et Marie Jurenova, qui totalisent l’essentiel de l’import de fruits et légumes en Tchéquie. Egalement reçus, les Polonais Marta Koprianiuk, Maciej Dubiel et Artur Kowalski assurent le leadership de l’import local et de l’export vers les pays voisins.

Une nette envie de business, jusqu’en Irlande

Cette visite aux allures d’inspection, comme garantie d’une volonté de business, a comporté la rencontre de 20 sociétés, notamment des importateurs et des producteurs-expéditeurs. Les clients du Nord ont pu « toucher les produits » et observer les « opérations de manutention » ou encore les « contrôles qualité » et les technologies appliquées au froid. Saint-Charles International, première plateforme européenne de commercialisation, de transport et logistique de fruits et légumes, pèse 1.6 milliard d’euros, 2500 emplois et 1,5 million de tonnes de marchandises transitées annuellement. Du 23 au 26 novembre, six de ses représentants étaient en Irlande, afin d’attirer en Roussillon de nouveaux flux à l’export. Dix rendez-vous ont été organisés à Dublin auprès d’importateurs et acheteurs de la grande distribution. Cette opération a permis de présenter l’offre de marketing globale et collective du site Saint-Charles, dans l’objectif d’une visite retour en 2015, selon une stratégie commerciale désormais rodée. L’Irlande, pays où la consommation de fruits et légumes continue d’augmenter, en est le 7ème consommateur en Europe, avec un fort penchant pour le secteur bio.