Langue

Le groupement de 200 Petites et Moyennes Entreprises (PME) Saint-Charles Export, créé en 2007 à Perpignan, a profité d’une hausse de volumes transités de 61,60 % jusqu’à 2012, selon les statistiques douanières. Dans une bilan communiqué le 21 mars, ce puissant cluster revendique un tonnage supplémentaire de 207.676 tonnes lors de la période citée, correspondant à un chiffre d’affaires en hausse de 57,80 %, équivalent à un gain 229 millions d’euros. La structure spécialisée dans l’export de fruits et légumes, attachée à développer de nouveaux marchés en Europe centrale et de l’Est, ou encore en Scandinavie, révèle pour la période 2011-2012 une hausse en volumes de 11 %, soit 52.613 tonnes supplémentaires.

90 % de l’export fruits et légumes du Languedoc-Roussillon

Selon le bilan fourni, en termes de régions du monde, les pays tiers sont concernés à hauteur de 24,6 % des exportations depuis le Roussillon, contre 12,8 % pour l’Union Européenne. Dans le contexte de la région Languedoc-Roussillon, le groupement Saint-Charles Export représente 90 % des exportations effectuées, à la faveur d’une position géographique au balcon de l’Europe, qui restera unique jusqu’à la mise en service de la plateforme multimodale de Figueres-Vilamalla, en 2015.

Partager