Langue

La structure économique Saint Charles Export a dressé son bilan de l’année 2014, lors d’une conférence de presse, le 23 janvier. Une dizaine d’acteurs engagés au sein de ce regroupement de 150 entreprises de production, de conditionnement et de logistique de fruits et légumes, ont participé à cette réunion. Le Président, Jean-Pierre Bourquin, a défendu la formule d’union d’entreprises, sous forme de cluster à l’américaine, en estimant que « rester ensemble est un progrès ». En écho, le représentant de la Banque Populaire du Sud a souligné l’intérêt de « chasseur en meute ». Les résultats présentés par le directeur, Cyril Gornes, ont complété les chiffres que nous donnions en septembre dernier, selon lesquels les volumes de Saint-Charles Export avait progressé de 77 % depuis sa création, en 2007. La structure profite d’une hausse de 72.48 % en valeur, depuis l’origine, soit un supplément de 288 millions d’euros. Elle participe aux grands salons spécialisés et développe ses missions exploratoires. En novembre, elle s’est déplacée chez les prescripteurs irlandais de la vente en grande distribution, après avoir reçu des professionnels homologues, tchèques, polonais et hollandais. Les marchés allemand et italien ont produit à son bénéfice des hausses enviables, de 101% pour le premier et de 82% pour le second.

Des actions autour de Nice et Marseille

Cette année, le groupement Saint-Charles Export engage une stratégie franco-française en annonçant une action « fruits d’été » en juin et une action « pommes / salades » en septembre, en partenariat avec la Chambre Régionale d’Agriculture de Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Il s’agit de « proposer aux acheteurs export un portefeuille complet intégrant l’ensemble de la segmentation qualité / prix« , détaille le groupement. Lors de la conférence de presse, Georges Jordan, Conseiller du Commerce Extérieur de la France, précisait que la région Languedoc-Roussillon, essentiellement grâce à la plate-forme de Perpignan, est la région qui accompagne le plus d’entreprises de son secteur à l’internationale, juste après l’Île-de-France.

Partager

Icona de pantalla completa