Langue

Antidotes annoncés contre le chômage des jeunes, les Emplois d’avenir entrés en vigueur le 1er novembre 2012 sous l’impulsion du gouvernement s’installent dans les Pyrénées-Orientales. Ce dispositif réservé aux jeunes sans diplômes, âgés de 16 à 25 ans, a fait l’objet des premières signatures, ce lundi 15 juillet au Conseil général, à Perpignan. Lors d’une cérémonie officielle, la présidente de l’institution départementale, Hermeline Malherbe, aux côtés du préfet René Bidal, de la députée Ségolène Neuville, du député et vice-président de la Région Languedoc-Roussillon, Jacques Cresta et de conseillers généraux, a présenté les premiers bénéficiaires. Ceux-ci ont été sélectionnés par les services de la Solidarité du Conseil général, qui comptabilise 1700 jeunes concernés au niveau territorial, pour 150.000 au niveau national. En outre, 100 détenteurs du Revenu de Solidarité Active (RSA) recevront ce nouveau statut, dont la seule évocation tient lieu de contenu. En effet, la communication officielle stipulant l’instauration de ces formules salutaires pour les jeunes en difficultés chroniques n’évoque pas de professions précises.

Partager