Langue

Malgré la crise du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics, qui a occasionné la destruction de plus de 3000 emplois depuis 2008 dans les Pyrénées-Orientales, le groupe François Fondeville (FF) avance. Le principal constructeur du Pays Catalan s’est déjà engagé dans d’importantes réalisations, dans le territoire comme à l’extérieur, à l’image du Théâtre de l’Archipel de Perpignan, du Stade Yves du Manoir et de l’Arena de Montpellier, ou encore du gigantesque hôpital de 53.000 m² de la région de Carcassonne, situé dans la commune de Montredon. Après avoir obtenu la réalisation de l’hôpital de Villeneuve-sur-Lot, sa nouvelle conquête est située en Provence.

Deux filiales, pour conquérir des marchés

Le bâtisseur, dont le premier embryon a été fondé en 1910 à Ria, à quelques kilomètres de Prades, développe depuis les années 1990 sa filiale de promotion immobilière, la société Agir Promotion, par laquelle sont effectuées des opérations immobilières pour le compte d’opérateurs privés ou publics. Par le biais de cette stratégie, il est désormais en charge, à Marseille, de la construction d’un hôtel de luxe pourvu de 83 chambres, associé à la marque Indigo, filiale du groupe hôtelier de luxe Intercontinental. Cet ouvrage doit être livré en 2014, mais Fondeville, qui dispose d’une agence à Montpellier, a également lancé en 2008 une autre filiale, baptisée « Arrelia », spécialisée dans les résidences service adressées aux personnes âgées. Par ce biais de cette autre ombrelle, le puissant groupe assure notamment la gestion du Mas des Arcades de Perpignan.

Partager