Langue

L’économie des Pyrénées-Orientales exprime depuis plusieurs mois une certaine volonté d’émancipation des tutelles administratives. En mars dernier, une jeune génération d’entrepreneurs a lancé le Pôle d’Expansion Perpignan Sud (PEPS), autour des zones économiques Tecnosud, afin de mieux aborder l’horizon 2020. Déjà, en 2012 naissait EnR 66, le premier cluster consacré aux énergies renouvelables dans le territoire. Parallèlement, l’ambitieuse opération de communication de l’Union pour l’Entreprise 66 permet, depuis décembre dernier, de faire intervenir par vidéo près de 50 dirigeants d’entreprises. Un autre exemple est fourni part le premier Startup Week-end du Pays Catalan, parrainé par Google et attendu à Perpignan dès le 27 février.

Cette volonté de prise sur le réel et d’addition des idées est confirmée par la Nuit de l’Économie. Cet événement proposé le 27 janvier au Théâtre municipal de Perpignan réunira l’Association Espace Polygone Torremila (AEP) et le Pôle Economique Saint-Charles (PESC), le pôle PEPS, la Zone Economique Stéphanoise de Saint-Estève (ZEST) et le regroupement Naturopole Activ’, fondé à Toulouges. Par-delà les difficultés, le dynamisme de Perpignan et de sa proximité s’exprimeront. Un spectacle de l’homoriste Gustave Parking est prévu.

Partager