Langue

L’Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) Sup’EnR ouvre officiellement son école d’ingénieurs en énergies renouvelables et génie énergétique, ce mercredi 11 janvier. Ce centre de formation de haut niveau, unique en territoire français, reçoit le nom de « Sup’EnR ». Il est habilité par le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et la Commission des Titres d’Ingénieurs. Selon la loi, cette structure indispensable a pour mission de valider les écoles et assurer la projection internationale des diplômes.

Grâce à ce nouvel outil de connaissance, le Roussillon se met en accord avec son caractère économique et universitaire en matière de recherches environnementales et énergétiques, soulignés par le laboratoire PROMES de l’UPVD, qui assure la gestion du four solaire d’Odeillo et de la centrale solaire Thémis, située dans la région de la Cerdagne. Sup’EnR produira des formations adaptées aux évolutions technologiques et économiques, pour positionner ses premiers techniciens et ingénieurs sur le marché du travail à la fin de la décennie.

La centrale solaire Thémis vue du ciel, décembre 2015


Partager