Langue
La Clau
Perpignan: Fondeville se relance après le licenciement de 100 salariés
Langue

L’entreprise perpignanaise Fondeville, soumise il y a deux ans à des difficultés liées aux soubresauts de la crise de la construction, à des retards de paiement et des intempéries répétées sur ses chantiers, a retrouvé sa dynamique. Après la validation par le tribunal de commerce, en juillet 2019, de son plan de redressement judiciaire entamé en octobre 2018, la célèbre société de BTP et de promotion immobilière avait déjà retrouvé l’espoir en septembre dernier. Un état des lieux effectué courant mars 2020 révèle que ses effectifs sont passés de 350 à 250 salariés, pour faire face aux difficultés. Cette stratégie “de continuation” comporte une durée inédite de 13 ans. Elle a permis au groupe Fondeville de retrouver l’équilibre, en choisissant de uniquement le marché du pourtour méditerranéen.

Le 29 décembre 2019, l’entreprise Fondeville a perdu sa directrice générale, Marie-Françoise Fondeville, à l’âge de 65 ans, des suites d’une longue maladie. Celle-ci était aux commandes avec son frère, Raymond, et sa sœur, Hélène. Elle avait été auparavant, de 2002 à 2007, présidente de la Fédération du bâtiment des Pyrénées-Orientales (FFB 66).

Partager