Langue
La Clau
Perpignan: 16 millions d’euros pour développer les papiers Republic Technologies
Langue

Le numéro 1 mondial du papier à cigarettes Republic Technologies, héritier de la maison JOB lancée en 1838 à Perpignan, a décidé d’investir 16 millions d’euros pour accroître sa production et lancer un nouveau type de papier à cigarettes. Il prévoit pour cela de déployer une nouvelle unité comportant un centre de distribution de ses produits sur l’espace économique Torremila, à proximité de l’aéroport du Roussillon, assorti de la création de 50 emplois. Cette nouvelle unité, d’une surface de 6500m² dans un premier temps, complètera dès la fin 2011 l’actuelle usine de l’avenue Julien Panchot de Perpignan. Installée sur un terrain de 3,5 ha, elle reçoit le soutien du service de Développement de l’Economie et de l’Emploi de Perpignan Méditerranée Communauté d’Agglomération, et pourra doubler sa surface pour accompagner une augmentation de la production, déjà annoncée par la société, prévue à l’horizon 2014. Son financement est partiellement fourni par l’Etat, dans le cadre d’une « prime d’aménagement du territoire » de 8,8 millions d’euros attribuée le 14 octobre par le ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire, Michel Mercier.

Anciennement propriété du Groupe Bolloré, Republic Technologies est rattaché depuis 2000 au groupe américain Republic, basé à Chicago, qui affiche 80 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. En dépit de multiples politiques publiques contraires au tabagisme, l’activité développée par Republic Technologies ne subit aucun recul, à travers les marques JOB, OCB, leader en france, et Zig-Zag, leader du marché américain. Actuellement, l’activité du groupe en Roussillon inclut aussi la production de papiers de nettoyage de lunettes et autres lentilles optiques, de carnets de papier fin et d’accessoires pour fumeurs. Précédemment, Republic technologies a agrandi en 2007 ses installations industrielles et administratives perpignanaises, portées de 13.000 m² à 17.000 m², pour augmenter de 30% sa production. A l’issue de la vague d’embauches prévue l’an prochain, la société emploiera au total 400 persones à Perpignan.

Partager

Icona de pantalla completa